Accueil / Comité de gestion / Dispositions juridiques et operationnelles du fodecc /

Dispositions juridiques et operationnelles du fodecc

Publié le 13 Aug 2018  

La libéralisation des filières cacao et café a donné lieu à divers dysfonctionnements ayant amené le Gouvernement du Cameroun à entreprendre, entre autres reformes, la structuration desdites filières caractérisée par (i)  la  dissolution de l’Office National de Commercialisation des Produits de Base (ONCPB) en 1991,  la création de l’Office National du Cacao et du Café (ONCC) et la mise en place  du  Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café (CICC).

Les effets attendus de ces reformes n’étant pas concluants, d’autres mesures urgentes ont été envisagées parmi lesquelles (i)  l’adaptation et la stricte application des textes en vigueur sur le Commerce et la commercialisation (ii)  la mise en conformité des textes portant organisation et fonctionnement des organes d’Etats des dites filières,, (iii) l’institution de la redevance sur les Produits exportés bruts pour soutenir la relance et (iv) la création en 2006 du Fonds de Développement des filières Cacao et Café (FODECC).

Instrument de collecte des ressources et de financement  desdites  filières, le FODECC est régi  par des actes, qui encadrent tant son organisation que son fonctionnement.

Comité de pilotage PAUEF2C

MINADER, PAUEF2C, Dossier spécial

Comité de pilotag...

Rechercher un document

Corps:

Nos Partenaires